Lemken a renouvelé sa gamme Azurit, les nouvelles machines seront disponibles à partir de septembre sous le nom « Azurit 10 ».

Outre les variantes habituelles avec quatre, six ou huit rangs et des écartements de 70 à 80 cm, le nouvel Azurit est désormais disponible dans une version avec six ou douze rangs et un écartement de 50 cm. Afin d’obtenir une meilleure distribution des semences dans le sillon, les socs de semis ont été équipés de planches de formation de sillons améliorées. Le tube de projection a également été renouvelé et est désormais équipé d’une entrée interchangeable qui peut être remplacée en cas d’usure. Avec le nouvel Azurit 10, il est désormais possible de semer des cultures telles que le tournesol et le soja. Une autre innovation sur les semoirs est la séparation automatique des grains de maïs. Ici, la qualité de la singulation est contrôlée et ajustée si nécessaire. Cette modification peut également être mise en œuvre sur des machines existantes. Un nouveau moniteur d’engrais sur l’Azurit 10 indique automatiquement au conducteur les blocages éventuels des différents socs fertiliseurs.

Lemken a également développé un nouvel épandeur de microgranulés, le Microhub 5. Il s’agit d’un dispositif de dosage qui permet d’appliquer les microgranulés à proximité de la semence. Avec le MicroHub 5, Lemken met sciemment l’accent sur l’efficacité des engrais, qui joue un rôle de plus en plus important dans le débat public. Le MicroHub 5 a une capacité de 200 litres d’engrais. Le taux d’application se situe actuellement entre 1 et 40 kg par hectare. L’unité de dosage est entraînée électriquement et les granulés sont transportés pneumatiquement vers le semoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close